justice_coeur_raison

Au lendemain de ce que beaucoup qualifient de  «votes historiques» des conseils municipaux des six communes exprimant leur accord pour constituer une commune nouvelle, il va de soi que j’ai envie de partager avec vous cette harmonie, cette petite musique d’union, surtout en ce jour du 21 juin !

Oh ! Il reste encore bien du chemin à parcourir, bien des réflexions à mener, bien des décisions à prendre….

Les raisons de cette démarche unique en France à cette échelle sont connues : économies, capacité d’investissement augmentée, préservation d’un service public, préparation de l’avenir…

Je sais que certains des agents, des cadres de nos administrations sont inquiets non pas sur la pérennité même de leur statut dans la fonction publique territoriale mais sur les missions qui sont les leurs. Je les comprends mais je tiens à leur indiquer que rien ne sera fait sans concertation et sans examen au cas par cas.

Je connaissais bien sûr mes 5 autres collègues maires, mais le travail que nous avons accompli depuis un an, a permis de révéler des postures et des pratiques de gestion pas si éloignées les unes des autres….Et ce quelque soit l’appartenance politique de chacun et de chacune.

En fait ce qui me réjouit le plus aujourd’hui, c’est la dimension humaine qui se dégage de cette démarche, la connaissance des hommes et des femmes de nos six territoires que ce soit au niveau des élus mais aussi de nos directions générales.

C’est la dimension humaine qui nous a permis de concrétiser notre démarche de raison.