19724-football

 

Oh la la la, je suis malmené avec mon arrêté concernant la diffusion des matchs sur les terrasses des établissements cafés/restaurants pendant la coupe du monde !

J’ai dû revoir ma copie, certes, je n’étais pas très généreux en accordant le droit de diffuser sur les terrasses (je dis bien sur les terrasses, car à l’intérieur des établissement toutes les rencontres peuvent être retransmises) les matchs où la France jouait et la finale.

Je me suis fait retoquer ma copie et sous « d »amicales pressions » j’ai rajouté, vite fait, les matchs commençant à 18 h 00 et les deux demi-finales !

Ouf, je pensais m’en être tiré, ah que nenni !

Il y a tous ceux qui hurlent en disant : « ce Maire est rétrograde, pensez donc, un événement comme cela, qui n’arrive qu’une fois tous les 4 ans, quand même il aurait pu nous laisser gagner notre vie  ! » Et puis, il y a les autres, ceux qui, majorité plus diffuse mais expressive de son mécontentement à travers des mails et des courriers,n’en peuvent plus du bruit, de la fête jusqu’à tard le soir.

Bien sur, j’avais intégré, dès le début, la nécessaire part de préservation de la tranquillité publique pour tous ceux, et ils sont nombreux, qui dorment aux alentours des terrasses, mais aussi, la ferveur que peut entraîner un tel événement.

Je courbe le dos en espérant avoir pris les bonnes dispositions pour atteindre et l’un et l’autre de ces objectifs.

Mais je sais bien que je mécontente dans cette posture de Salomon et les uns et les autres.

C’est la dure loi de la modération, de la recherche de l’équilibre et de la sagesse.

En attendant, j’ai tout le monde à dos !!!

« Et c’est pas fini », car si par bonheur les Français arrivent en final, j’aurais alors à décider, ou non, de la mise en place d’un grand écran sur le Pâquier avec le coût élevé que cela suppose, avec les problèmes de sécurité que cela entraine et la concurrence, cette fois-ci, avec les établissements qui voudront la retransmettre sur leur terrasse !

Mais comme je suis un peu superstitieux, on va laisser cette dernière étape en suspens pour ne pas compromettre les chances de notre équipe de France d’atteindre ce rêve…