S’il est bien quelque chose qui est fort désagréable, surtout pendant cette période estivale, c’est la mouche : vous la chassez de votre bras, vous la retrouvez sur votre jambe, vous la chassez de votre jambe, vous la retrouvez sur votre main et ce à l’infini…

Cette petite bestiole ne se domestique pas, elle ne semble avoir qu’un but dans la vie : harceler. Il y a 100.000 espèces dans le monde et bien moi, je suis victime de la mouche du coche. Cela me rappelle la fable de La Fontaine « le Coche et la Mouche » qui se terminait par « ainsi certaines gens, faisant les empressés, s’introduisent dans les affaires : ils font partout les nécessaires, et partout importuns, devraient être chassés.»

Ah, me direz-vous, ce n’est qu’une momerie*… non, cette mouche est peccamineuse* !

La mouche