024-reforme.1203544299Cette rentrée scolaire est marquée par la mise en place des nouveaux rythmes scolaires.

Cette réforme qui vise l’intérêt de l’enfant, se caractérise de prime abord par un retour à l’école le mercredi matin.

En fait, l’organisation du temps de travail, du temps périscolaire de l’enfant est beaucoup plus complexe que cela, mais l’excellence de notre dispositif périscolaire, nous a permis à Annecy d’avancer plus vite que dans d’autres communes de taille similaire. Car j’imagine les difficultés que cette réforme peut poser aux petites communes.

A Annecy, après la réflexion, nous avons mis en place un travail de concertation avec les parents, les professionnels, les agents avec lesquels plus de 20 réunions ont été tenues afin d’échanger et de faire évoluer le dispositif initial proposé.

Il nous reste (je dis nous, car ce travail a été celui des élus et des équipes administratives) à attendre la mise en place concrète de cette réforme pour vérifier la pertinence de nos choix, l’adéquation avec le bien être de l’enfant et la satisfaction des parents.

Une fois de plus, ce sont les collectivités locales qui ont dû se retrousser les manches, et payer le coût de la mesure.

Mais c’est un beau challenge pour la rentrée 2013 qui demande humilité et pragmatisme

Etre babillard* est une chose, s’investir en profondeur en est une autre.