maxnewsworldthree402702

Si nous ne savons pas encore comment Najat Vallaud-Belkacem va s’acquitter de sa mission de Ministre de l’Education Nationale car il est encore trop tôt, nous savons par contre, comment elle a tenu son poste de porte-parole du Gouvernement.

Elle y a défendu l’indéfendable avec une maitrise des dossiers, une tranquille et souriante assurance, presque une sérénité… et pourtant l’exercice est certainement le plus difficile à réaliser devant des journalistes qui ne cherchent que le faux pas, le scoop, la contradiction entre les objectifs affichés et les objectifs défendus.

C’est comme cela que j’ai remarqué Najat Vallaud-Balkacem, au sein du gouvernement Ayrault.

Parce que moi, ce qui m’intéresse, c’est la compétence et la dignité au service de la France.

Au moment où l’intéressée fait l’objet d’attaques nauséabondes j’avais envie de partager avec vous la « force tranquille » de cette jeune femme à l’avenir politique sans doute prometteur, fusse-t-elle dans l’opposition.