cartoon-pate-logo-3d

Ça y est, c’est parti pour une semaine de films, de festivaliers qui se croisent et d’échanges linguistiques multiples.

Cette manifestation qui fait désormais partie de la vie d’Annecy, je n’oublie pas que nous la devons à nos prédécesseurs.

Même si, elle est aujourd’hui bien rodée, son organisation demande une préparation considérable et de la plus grande minutie.

Je pense à Dominique PUTHOD, Président du CITIA, à Patrick EVENO, Directeur, et toute l’équipe qui les entoure, car cette semaine leurs jours vont être beaucoup plus longs que leurs nuits. Et je tiens à exprimer à tous, ma gratitude pour le travail accompli, pour la notoriété d’Annecy, pour les Ambassadeurs qu’ils sont.

Cette manifestation référencée dans les médias nationaux et internationaux, est un événement à la fois culturel et économique.

C’est le message que je souhaite faire passer à tous ceux qui considèrent la culture comme étant accessoire : au-delà de la vision philosophique, pour moi, indispensable du monde culturel des spectacles vivants, à notre société, il faut redire sans cesse à tous les septiques que ce domaine génère des retombées économiques très significatives et irremplaçables.