Dans cette période pré-électorale (eh oui nous y sommes !), reviennent tous ceux qui, désavoués aux élections, sortent de leur embuscade et de leur retraite que l’on croyait définitive pour afficher des ambitions dévorantes.

S’agitent également sur le devant de la scène médiatique tous ceux qui, relativement nouveaux dans le paysage politique, n’ont rien construit, n’ont rien apporté à l’intérêt général mais pourraient eux aussi revendiquer un rôle de première importance pour peu que, qu’importe le parti, on vienne les supplier d’accepter des responsabilités.

Gardons la tête froide. Il s’agit d’Annecy et Annecy mérite mieux que des déclarations intempestives, des coups de menton médiatiques, des mercenaires sans vision.