big-2140438ffb

Ce qu’il y a de récurrent avec mon opposant de gauche, c’est sa promptitude à réagir avec violence dès que quelqu’un s’essaie à lui apporter un soupçon de contradiction.

J’en subis régulièrement les foudres, mais je ne suis pas le seul. C’est sans doute une des raisons de l’extrême solitude politique de celui qui voudrait endosser les habits immaculés du chevalier blanc. Mais les poignées de boues qu’il croit devoir jeter, tâchent immanquablement le beau costume.

Je n’ai ni le temps, ni le goût de répondre à ses outrances, caricatures et contre vérités quasi quotidiennes.

M’ayant affublé du titre de « Super Menteur », je crois nécessaire de persister dans mes propos (cf mon précédent blog « le député et les Capucins ») en prenant l’immense risque d’une « réplique atomique » de mon contempteur.

OUI, il y aura bien un Parc Public dans l’aménagement des Capucins.

La Ville y investira pour ce tènement de l’ordre de 2 millions d’euros. Je suis persuadé que ce sera un quartier très agréable qui fera honneur à la ville.

NON, la Ville n’a jamais failli dans la production de logements sociaux.

Nous avons ainsi atteint au 1er janvier 2015 le taux de 20,17 % alors que la loi SRU fixait cet objectif au 1er janvier 2021.

Jamais la Ville d’Annecy n’a eu à acquitter les pénalités prévues par l’État pour défaillance dans ce domaine.

La Ville depuis 2013 s’est vu imposer un objectif de 25 % à atteindre, il faut le rappeler au 1er janvier 2026.

Nous nous sommes inscrits sur cette trajectoire et les services de l’État nous donnent annuellement quitus pour la tenue de cet objectif. Nous savons, que compte tenu de la rareté du foncier annécien, ce sera difficile.

C’est pourquoi, je persiste, quel qu’en soit le coût, à souligner les incohérences de M. Denis Duperthuy dans ce dossier.

Ses courroux violents sont sans doute le fruit de sa prise de conscience de l’inconséquence comme de la démagogie de son positionnement.