jacques-chirac-est-dithyrambique-sur-francois-hollande-selon-jean-louis-debre

Ouf ! Ça y est, le compte est bon, cela faisait 4 ans et demi que je comptais et recomptais… les voix qui séparaient Nicolas Sarkozy de François Hollande à l’élection présidentielle, et surtout qui avait voté pour qui !

En déclarant aujourd’hui qu’il avait voté pour François Hollande en 2012, Jean-Louis Debré vient enfin de me permettre de résoudre cette énigme digne des plus grands romans policiers.

Bien sûr, il y avait François Bayrou, coupable tout désigné, puisqu’il avait avoué… c’est vous dire s’il est puissant François Bayrou, puisqu’il était sensé, tout seul, avoir fait basculer l’élection présidentielle de 2012 !

Maintenant, il y a un autre responsable coupable et pas des moindres : un Républicain ancien parlementaire, ancien Ministre, ancien Président du Conseil Constitutionnel et surtout politiquement un très proche de Jacques Chirac !

Est-ce que M. Nicolas Sarkozy va aussi poursuivre de ses foudres ce renégat ?

Après la pensée unique, va-t-on vers un vote mono-produit ?

En tout état de cause, je souhaite saluer le courage de Jean-Louis Debré personnalité politique que j’avais remarqué lorsqu’il était Président du Conseil Constitutionnel et dont j’ai pu découvrir dans son livre « ce que je ne pouvais pas dire » l’éthique personnelle et politique, la vision de l’État et le respect de la Constitution, fidèle à son père, Michel Debré, qui l’a écrite.

Merci M. Debré !