lhomme-doit-une-partie-de-son-evolution-a-sa-peur-innee-pour-les-serpents1

Mes amis me demandent instamment tous les jours de démentir les déclarations mensongères, provocatrices, destinées avant tout, à faire le « buzz », à amuser la galerie sur des fadaises et à masquer l’absence de vision ou de réflexion de fond.

Certain ont même engagé des amuseurs publics, des bouffons, investis dans un humour dévastateur et pourtant du plus mauvais goût.

Si je devais démentir ces propos mensongers, distillés quelquefois sous couvert d’anonymat, j’y perdrais tout mon temps… de plus, je valoriserais ces déclarations au point de détourner l’attention des électeurs de l’essentiel.

Or l’essentiel, porte sur leur condition de vie et la vision que chaque candidat doit proposer pour Annecy.

Je fais et je ferai l’objet de toutes les attaques des candidats à la Mairie d’Annecy en ma qualité de Maire sortant et c’est normal.

Je sais que tout cela est bien frustrant pour les amis qui m’accompagnent dans cette campagne. Ne pas tomber dans le piège de la facilité tendu par mes adversaires, demande des nerfs, de la sérénité et du recul. Même si je déplore ces attitudes, je puise ma force dans le projet que je porte pour les Annéciens et pour Annecy.

Rien ne m’en détournera.