Je croule sous l’avalanche de critiques et de louanges de la part de l’opposition.

Moi qui ne serait pas démocrate, j’aurais non seulement entendu les arguments de l’opposition, mais aussi cédé à leurs pressions.

Comme je serais complètement inintelligent, je n’aurais pas trouvé tout seul la proposition faite à l’ETG de rester au Parc des Sports, je n’aurais pas compris tout seul l’intérêt d’acquérir les Capucins et j’aurais copié sur mon voisin pour lancer la réalisation de l’éco-quartier Vallin-Fier.

Ai-je besoin de dire ici qu’il s’agit de choix, réfléchis, partagés, servant les intérêts d’Annecy, décisions que j’ai prises hors de toute considération politicienne. Si, de surcroît, elles font le bonheur de l’opposition socialiste, j’en suis heureux.

BD copie